Le strabisme 

Le strabisme est rare chez le  Maine coon. 

Le strabisme a principalement une origine génétique. Il semble du à un effet direct de l'allèle colourpoint ="cs" et accessoirement au genbe albinos C.

En effet, chez l'embryon, la croissance des neurones de la rétine vers le cerveau dépend de la présence d'un pigment (la mélanine) dans la rétine. Or, le chat Cs, en tant qu'albinos partiel, est déficient en pigment rétinien. Ce déficit pigmentaire entraîne ainsi une mauvaise connexion des neurones et l'anomalie des voies visuelles. Par conséquent :

- Les malformations anatomiques des voies visuelles se retrouvent, à des degrés divers, chez les chats atteints, 

- Ces anomalies ne sont pas spécifiques de la race Siamoise. Elles concernent plus généralement les chats à robe colourpoint (allèle "cs") et, accessoirement, les rares albinos (allèle "c").

- Il est intéressant de noter que des anomalies analogues des voies optiques se retrouvent chez les albinos de différentes espèces, du furet au tigre, en passant par l'homme.

Le strabisme ne devient patent que tardivement. En effet, la maturation du système nerveux est longue chez les petits carnivores. Il existe differentes formes de strabismes (convergent=vers l'intérieur, divergent=vers l'extérieur, ...). Le strabisme est un gène dominant, donc mëme si le chat ne louche pamations s, il  est porteur, si  les parents sont atteints.

Certaines races comme le siamois, le tonkinois semblent plus atteints par ce probleme.

Les informations, à la base de cet article,  proviennent principalement de l'étude sur le siamois.

 

 

.